Archive for mai, 2012

Vaginocrates vs phallocrates

mai 12, 2012 - 10:54 No Comments

En allumant la télé hier soir, je suis tombé sur une émission dans le style télé-réalité : « la belle et ses princes… presque charmants. » (quelle recherche dans le titre !)

Ces émissions ne sont pas difficiles à concevoir. Il suffit d’y mettre les ingrédients suivants :

- des acteurs professionnels (ou plutôt non-professionnels pour éviter si possible de les payer) qui n’ont que deux envies : passer à la télé et si possible gagner un maximum de fric,

- un sujet ouvert sur des préoccupations qui assurent l’audimat : en principe la relation interindividuelle ou plus bassement le sexe et le fric, puisque chacun sait que c’est ce qui mène le monde.

Hier soir nous avions une belle princesse (blonde évidemment) face à ses prétendants (dont un beau sportif, un petit roux, un noir obèse, etc.. un panel représentatif de la population en somme).

Au moment où j’ai zappé, elle était en train de juger leur aptitude à faire la vaisselle. Un parfait cliché bien sûr. On pourrait se contenter d’en rire mais imaginez un instant, surtout vous mesdames, le scénario suivant :

Un très bel étalon se charge de faire passer différentes épreuves à des prétendantes (dont une belle blonde, une petite rousse, une noire obèse, etc.. un panel représentatif de la population en somme). Ces épreuves seraient du style : savoir bricoler, faire un créneau avec la voiture, etc.

Je vous imagine tout de suite offusquées, mesdames, et les associations de défense de la gent féminine ne manqueraient pas de monter au créneau pour interdire ce genre de sujet. C’est évidemment logique. Mais ne doit-il pas y avoir la même logique pour les deux sexes, un respect mutuel ? On ne doit pas imposer à l’autre ce qu’on n’aimerait pas qu’on nous fasse, dit-on avec justesse.

Alors que faire ?

- boycotter ces émissions socialement malsaines,

- faire en sorte que la condition des hommes soit tout autant respectée que celle des femmes.

- demander aux organismes de défense de la condition humaine (femme ET homme) de réagir aussi par rapport à ces travers « vaginocrates« (*).

(*) Je croyais avoir inventé ce mot en supposant que ce pendant de phallocrate n’avait pas encore été créé, mais je viens de le retrouver sur internet. J’ai pu ainsi découvrir un synonyme : clitocratie. Nous pouvons donc avoir des personnes machistes ou phallocrates mais aussi des vaginocrates (ou clitocrates). On en apprend tous les jours.
Ce comportement « vaginocrate » mettant en première ligne les valeur féminines existe bien. Il est même plutôt renforcé dans les temps actuels. Ne voyons-nous pas fleurir les accusations à l’encontre des hommes (qui font ceci, ne font pas celà… ) à tel point qu’ils ne savent plus quoi penser et où se placer ?
J’ai vu, notamment dans mon activité professionnelle, une évolution de plus en plus dramatique de la place du père qui n’a pas d’autre issue que l’effacement face à l’omniprésence maternelle. Des associations se sont créées pour défendre la condition des femmes et c’est tant mieux. Mais il faudrait aussi maintenant que des associations de défense de la condition des hommes fassent entendre leur voix pour équilibrer le débat et limiter ainsi le combat des sexes, cette gangrène sociale. Chaque sexe à des valeurs à défendre. Ce ne sont pas les mêmes mais elles doivent être entendues de la même manière. Et ce n’est pas avec cette télé-réalité de merde qu’on peut élever le débat. À moins que ce soit fait exprès pour nous ramollir le cerveau.