Les dangers du bisphénol A dans le gel hydroalcoolique

On marche sur la tête dans notre société de consommation :

Pour éviter d’être contaminé par la grippe A/H1N1 ou autres bactéries résistantes, l’OMS, appuyée par le marketing pharmaceutique, nous a conseillé d’utiliser du gel antibactérien à tire-larigot. Sauf que ces gels contiennent des cochonneries comme des produits à base de glycol, du triclosan, du bisphénol A, ce produit qui était utilisé dans la fabrication des biberons et maintenant reconnu comme perturbateur endocrinien. En utiliser de façon régulière serait donc plus néfaste que bon. C’est en tous les cas le résultat d’une étude de l’Université du Missouri publiée dans la revue Plos One.

L’Association Santé Environnement France (ASEF) avait déjà réagi en 2013, conseillant de rester au bon vieux procédé de l’eau associée au savon qui a l’avantage de nettoyer, de laver, d’assainir contrairement à ces produits hydroalcooliques qui se contentent de désinfecter au point de créer un terrain stimulant la résistance de certaines bactéries. Un comble.

Pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie. On marche sur la tête, je vous le dis !!!

Ce contenu a été publié dans "Scoop toujours !", Mes lectures. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Page not found - Sweet Captcha
Error 404

It look like the page you're looking for doesn't exist, sorry

Search stories by typing keyword and hit enter to begin searching.